France : destination classée numéro un mondial du tourisme

0
141
Culture, richesse culturelle, monument
Culture, richesse culturelle, monument

Depuis quelques années, la France est une destination très prisée par les touristes.  Selon les statistiques, en 2017, 7% des touristes dans le monde entier se sont rendus dans l’Hexagone, ce qui représente un chiffre énorme et pourrait propulser le pays en première position de destination mondiale du tourisme. En tout cas, ce ne serait pas la première fois que la France se trouve au sommet de ce classement mondial. En 2007, le pays a déjà été sacrifié en tant que meilleur destination qui attire le plus de touristes, et cette situation dure déjà depuis quelques années.

Les atouts touristiques de la France

En matière de richesse culturelle, France possède des monuments qui attirent chaque année de plus en plus de touristes.

Entre les musées, les sites archéologiques, les châteaux, ainsi que les autres lieux d’attraction, le pays est très prisé par les curieux de l’ancienne époque. Depuis les années 1990, le tourisme en France a connu un certain essor en partie grâce à ce tourisme culturel. Mais ce n’est pas seulement sa richesse historique qui constitue un atout de charme de l’Hexagone, le pays est également apprécié par son climat tempéré, ses différentes possibilités de loisirs mais également par sa richesse gastronomique, qui fait d’ailleurs le renom du pays partout dans le monde.

Des résultats qui ne sont pas encore officiels

« La France en première position des meilleures destinations touristiques mondiales » c’est encore un résultat non officiel. En tout cas, les chiffres peuvent déjà donner un aperçu que le pays a encore eu de bonnes statistiques en 2017. Par ailleurs, la seconde position devrait être attribuée à l’Espagne qui serait suivie de près par les Etats-Unis.

D’après l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), le secteur touristique des autres pays a également bien évolué. L’Afrique par exemple, a connu une hausse de 8% de nombre de vacanciers étrangers en 2017, le Moyen-Orient présente une augmentation de 5%. La reprise est attendue dans les pays comme l’Egypte, la Turquie et la Tunisie.

 

En tout cas, tout n’est pas encore définitif, et les résultats officiels ne seront publiés qu’en printemps de cette année.