Bourges concoure pour être la capitale de la culture en Europe

0
21
Tourisme en France, capitale de la culture, Bourges
Tourisme en France, capitale de la culture, Bourges

Bourges se présente pour devenir la capitale de la culture en Europe ! Ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour le secteur du tourisme en France. En effet, si la ville réussie à remporter ce concours, ce serait un point de plus pour le développement de ce secteur dans l’Hexagone. Mais la question qui se pose est que dans dix ans Bourges va-t-elle réussir à atteindre son objectif ? Il faut souligner que la ville possède des monuments historiques des plus intéressants du monde et attire déjà des curieux de l’époque ancienne depuis quelques années. Récemment, Yann Galut, un ancien membre de l’Assemblée a annoncé publiquement ce projet.

Bourges et le tourisme

Bourges est une commune de la France qui présente de nombreux atouts touristiques.

La ville possède les plus beaux monuments historiques de l’Hexagone comme le Palais Jacques Cœur. Elle offre également à ses visiteurs des nombreuses opportunités d’évasion. Vous pouvez par exemple suivre des programmes de visites guidées pour découvrir la beauté de la région et ses alentours. Vous pouvez aussi faire un tour de pirogues sur le marais de Bourges. Les lieux étonnent particulièrement par la beauté de ses parcs et jardins ainsi que la cité médiévale. Qui n’a pas encore entendu parler du « Printemps de Bourges », un évènement immanquable pour ceux qui veulent profiter d’un moment inoubliable dans cette commune.

Un projet qui représente un coût important

Cette intention n’est nécessairement pas soutenue par les partenaires du projet, puisqu’ils ont constaté qu’il engendrait un coût énorme. En effet, les budgets que ce projet demande sont évalués à 91 millions d’euros investis à Marseille, et 29 millions pour Avignon. De façon générale, c’est l’agglomération ainsi que la ville qui prend en charge d’une part importante sur ce budget. L’Europe ne contribue que très peu. A titre d’information, trois villes sont l’auteur de ce  projet à savoir Lille, Avignon et Marseille.

Le chef de la municipalité, Pascal Blanc, soutient le projet toutefois il reste sceptique. Il a déjà soumis la proposition il y a deux ans à la ministre de la culture.