Que visiter à Chantilly

0
434

S’il y a bien une commune française qui possède une diversité patrimoniale et qui regorge d’histoires, c’est bien Chantilly. Entre sa vaste forêt et son hippodrome, en passant par l’église Notre-Dame, ce lieu mérite bien qu’on y passe quelques jours. Grâce au label « ville d’art et d’histoire » que le Ministère de la Culture lui a décerné en 2007, Chantilly est devenu un lieu touristique incontournable. Que ce soit pour les autochtones ou pour les visiteurs, les rues cantiliennes ont bien des choses à dévoiler. Avant d’aborder les monuments à visiter, évoquons d’abord l’hébergement idéal pour un séjour à Chantilly.

Un charmant hôtel dans l’Oise

Situé dans l’Oise, l’hôtel chantilly dispose de toutes les commodités nécessaires pour un séjour agréable. En été comme en hiver, profitez de ses chambres tout confort pour vous reposer ou profiter de la vue sur le jardin. Cet hôtel dans l’Oise vous offre une piscine chauffée de Mai à Septembre qui est à votre disposition pour une baignade bien méritée. La cheminée qui se dresse dans la salle de séjour vous réchauffera en périodes hivernales. Durant toute l’année, l’accès au Wifi est gratuit et les diverses chaînes sont disponibles sur la télé écran plat de la chambre. Si vous êtes adepte de calme et de tranquillité, ce cottage dans les Hauts-de-France dispose d’un vaste jardin où vous pourrez bouquiner ou méditer paisiblement.

Le Pavillon de Manse

Erigé à la fin du 17ème siècle, le Pavillon de Masse fût l’œuvre du prince Condé. Ce pavillon porte le nom de l’hydraulicien qui a conçu la machine qui s’y trouve. A partir d’un puits, cette machine hydraulique élevait l’eau pour l’emmener vers un réservoir à ciel ouvert. A partir de là, l’eau était distribuée aux cascades, fontaines, bassins et jets d’eau. Autrefois, un lieu appelé jardin « des Grandes Eaux » était le principal bénéficiaire de ce mécanisme mais ce jardin n’existe plus aujourd’hui.

En 1846, le duc d’Aumale remplaça la « machine des Grandes Eaux » en une pompe à balancier. Puis, en 1876, cette pompe à balancier était remplacée par un système plus moderne qui permit au Château et à la ville de Chantilly de bénéficier d’eau potable. Les innovations allaient bon train, à tel point que le duc a pu procéder à l’installation d’une blanchisserie à la pointe de la modernité à l’époque.

La forêt de Chantilly

D’une étendue de 6 344 Ha, la forêt de Chantilly fait parti des Trois Forêts avec celle d’Halatte et celle d’Ermenonville. Etant une partie intégrante du Domaine de Chantilly, cette forêt fait partie intégrante de la propriété de l’Institut de France. Les seigneurs de Chantilly d’antan ont acquis progressivement ce site et  certains y ont procédé à certains aménagements. La chasse à courre et la vènerie étaient les principales motivations des opérations. Depuis les Montmorency à la Renaissance au duc d’Aumalle au 19ème siècle, les croix, les poteaux, les étangs et d’autres éléments présents dans cette forêt racontent son histoire.