2017 : que de belle performance pour le secteur de l’hôtellerie en France !

0
174
Tourisme en France, secteur de l’hôtellerie, RevPar
Tourisme en France, secteur de l’hôtellerie, RevPar

Une très bonnes nouvelles ! Le secteur du tourisme notamment, le domaine de l’hôtellerie s’est prospéré durant les deux derniers mois de l’année 2017 dans l’Hexagone. Cela a été marqué par l’augmentation du nombre de client pour tous les différents types d’hôtel dont les hôtels super-économique, les hôtels moyens et les luxueux palaces particulièrement dans l’Ile de France et la Côte d’Azur. En effet, les profits récoltés suite à l’accroissement de location de chambre se sont avérés être bénéfiques tant pour les hôtels de bas de gamme que pour les hôtels de milieu intermédiaires ou bien les hôtels de luxe.

Secteur de l’hôtellerie : la situation dans l’Ile de France

Grâce à la mise en place de plusieurs salons professionnels ou bien encore des salons pour le grand public en France, le secteur du tourisme a incroyablement connu une excellente hausse lors du dernier trimestre 2017. Ce qui expliquerait l’accroissement du nombre de visite dans le pays. En effet, l’accentuation de la fréquentation, et la visite des touristes venant d’autres pays ont permis aux hôtels dans l’Ile de France à atteindre en fin d’année un remarquable taux d’occupation de 67%.

Les taux de fréquentation et les revenus perçus par l’ensemble des catégories d’hôtels, sauf pour les hauts de gamme, ont connu une véritable augmentation. Ces derniers ont diminué leurs prix de 1%. Par ailleurs, les RevPar ou Revenu moyen par chambre disponible ont connu une progression dans tous les domaines tout au long de l’année même s’il y a eu une diminution de 1% des prix moyens  des hôtels de toutes catégories.

L’essor constaté dans la région de Côte d’Azur

Etant l’une des destinations la plus attractive dans le territoire francilien, la Côte d’Azur est dans de bonne position en ce qui concerne l’hôtellerie du fait que la fréquentation des clients venant de l’étranger est de plus en plus intense. Les taux de prise de chambre ont affiché un accroissement de 41% pour les hôtels de luxe et de 29% pour les hauts de gamme. Les prix ont aussi connus une forte amélioration pour toutes les classes de l’hôtellerie hormis les hôtels de luxe qui ont fait une régression de 5%.

Pratiquement un renvoi à la normale, les RevPar sont en plein développement dans tous les domaines, mais ce n’est pas le même cas pour les hôtels super-économique. Malencontreusement, ces derniers ont enregistré un taux d’occupation plus faible.